Connaissez-vous le coaching ?

Connaissez-vous le coaching ?

Connaissez-vous le coaching ?

Sur une centaine de personnes issues d’environnements très différents et occupant des postes d’encadrement et des non-cadres, à la question « Qu’est-ce que le coaching selon vous ? » 99% d’entre eux répondent par du conseil.

Difficile en effet de ne pas être influencé par les multiples émissions télévisées présentant différentes formes de « coaching » dans les univers aussi variés que la mode, la cuisine ou l’immobilier…  En réalité tout est prétexte au divertissement sous forme d’accompagnement.

Le coaching ce n’est ni du conseil, ni de la formation, ni de la thérapie, ni du mentoring…

Le coaching ne se substitue nie à une thérapie ni au mentoring quelqu’en soit la forme. Il s’agit là d’autres métiers répondant à des attentes bien différentes. La thérapie est orientée « passé » tandis que le coaching est orienté « futur ».

Le coaching est resté un métier très méconnu alors qu’il est pratiqué en France depuis plus de 25 ans . S’il définit une activité orientée vers l’accompagnement et l’épanouissement de la personne « coachée », par expérience, je dirai que le coaching ne s’explique pas, il se vit.

Le coaching est un métier qui ne s’apprend pas dans les livres. Il existe de nombreuses formations dispensées dans des écoles sérieuses où la formation est enseignée par des professionnels exerçant le métier depuis plusieurs années. En résumé, le savoir-faire du coach réside dans l’art de changer le cadre de référence du client par le questionnement et s’il existe des techniques, la pratique régulière et l’expérience professionnelle prévalent toujours.

Quel est l’objectif du coaching ?

Le coaching permet à un individu ou à un groupe de personnes d’atteindre un objectif ou de résoudre une problématique qu’elle soit personnelle ou professionnelle. L’objectif doit être SMARTE

  • Spécifique (il doit être précis),
  • Mesurable,
  • Adapté,
  • Réalisable (il doit faire sens),
  • borné dans le Temps et
  • Ecologique dans le sens où cet objectif n’est pas nocif : ni pour celui qui veut l’atteindre, ni pour son environnement.

Ceci étant, le coach n’est pas un magicien. Si le client ne veut pas avancer, le coach ne sera pas là pour le pousser ou faire à sa place. Il est par conséquent important que la demande de coaching émane de celui qui sera coaché. A défaut, un échange préliminaire au coaching entre le manager et le(s) collaborateur(s)  sur l’intérêt et le but de l’accompagnement est primordial afin de minimiser tout risque de résistance.

Le point commun avec une thérapie étant que le patient ou le client fait le travail à l’aide d’un questionnement mené par un thérapeute ou un coach.

Dans le coaching, la relation avec le client est paritaire. Les deux entités client et coach, sont sur un même pied d’égalité. Le coach questionne mais le client reste le meilleur expert dans son domaine tandis que dans le mentoring, le mentor est le sachant. Il est celui qui transmet son savoir sur un sujet donné.

Par exemple,  j’ai coaché un dirigeant d’entreprise spécialiste du financement de croissance, sans avoir aucune notion de levée de fonds. Cela n’a pas empêché mon client de réussir son opération !

Alors pourquoi choisir le coaching plutôt qu’une autre forme d’accompagnement?

Il n’y a pas de l’un à la place de l’autre ou de l’un mieux que l’autre. Cela dépend de l’attente du client. Si une personne souhaite gagner en autonomie et s’approprier le traitement de sa problématique, elle optera pour le coaching. Si elle souhaite disposer d’une « notice », le conseil sera plus adapté. Si elle souhaite savoir d’où vient le problème, elle fera appel à un thérapeute.

J’espère que ces quelques lignes vous ont permis de faire la part des choses et à mieux appréhender le coaching. Dans tous les cas : la réponse est en vous.

Si vous souhaitez vivre un coaching, contactez-moi au 06 70 79 69 65 ou via le formulaire de contact

Cet article a été publié dans Blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *